Olivier Sévère, Rien à voir
  Interface, Dijon
  25.04 - 30.05.2009


Communiqué de presse


Sac de frappe, corde à sauter, batte de base-ball, brassards de natation, cagettes, savons, etc. Les objets sélectionnés par Olivier Sévère nous sont familiers, et pourtant, d'un glissement de matériau, les objets changent de nom, oublient leur fonction pour être emportés dans un ailleurs aux accents tantôt ironiques, tantôt poétiques, comme Knock-Out (sac de frappe en marbre de Carrare), Désaccordée (corde à sauter en verre moulé), En souplesse (cagettes en liège), En mains propres (savons en marbre).


En choisissant volontairement des matériaux inappropriés et en confiant la réalisation de certaines sculptures à des ateliers d'artisanat traditionnel et contemporain parmi lesquels le CRAFT (centre de recherche des arts du feu et de la terre) ou la Monnaie de Paris, Olivier Sévère réinterprète les objets manufacturés et reconsidère les spécificités physiques de poids, de forme, de gravité, propres à la sculpture.









Olivier Sévère, Rien à voir

© ArtCatalyse / Marika Prévosto 2012. Tous droits réservés

Exposition du 25 avril au 30 mai 2009. Galerie/appartement Interface, 12 rue Chancelier de l'Hospital - 21000 Dijon. Tél.: +33 (0)3 80 67 13 86. Ouverture du mercredi au samedi de 14h à 19h, nocturne le vendredi jusqu'à 20h.








Olivier Sévère

Après avoir exploré le registre du mobilier urbain, Olivier Sévère entend dissimuler ses objets dans l'environnement domestique de l'appartement/galerie Interface. Si coussins, appliques et miroir ne se dérobent pas dans l'aménagement intérieur, ils n'en seront que plus visibles. En opérant comme à son habitude la simple règle du changement de matériau ou via de nouveaux procédés de détournement tels le déplacement ou bien la substitution d'une nature d'objet à une autre, Olivier Sévère nous propose des objets dans lesquels planent une légère confusion entre le réel et la fiction.


Olivier Sévère, Plateforme #1, #2, #3 et #4, 2008. Pièces uniques, plâtre, petites pièces 80 x 60 x 15 c3, grandes pièces 120 x 80 x 15 cm


Olivier Sévère, Submersibles, 2005 (édition de 6+2 A.P.)


Archives expositions personnelles France

Archives expositions personnelles (S)