Archives expositions personnelles France

Archives expositions personnelles (S)

  Les chasses nouvelles : Jean-Baptiste Oury / Julien Salaud
  Musée de la Chasse et de la Nature, Paris

  24.02 - 14.06.2015

Communiqué de presse

Entre l’art de la tapisserie, tel que le pratiquaient les lissiers de la manufacture royale de Beauvais, l’art contemporain et la taxidermie, le dialogue est-il possible ? C’est l’enjeu que s’est fixé le musée de la Chasse et de la Nature avec Les Chasses nouvelles.


En 2013, le musée de la Chasse et de la Nature a acquis quatre exceptionnelles tapisseries de la tenture des Chasses nouvelles de Jean-Baptiste Oudry (1686-1755). Après restauration, elles sont présentées avec une série d’oeuvres – pour l’essentiel inédites – du plasticien Julien Salaud.





















































.
















 







Les chasses nouvelles : Jean-Baptiste Oury / Julien Salaud

Exposition du 24 février au 14 juin 2015. Musée de la chasse et de la nature, 62, rue des Archives - 75003 Paris. Ouverture tous les jours sauf lundis et jours fériés de 11h à 18h, nocturne le mercredi jusqu’à 21h30.


Les six oeuvres exposées appartiennent à la collection de tapisseries du musée de la Chasse et de la Nature qui comporte quarante pièces.

Le fil et le gibier sont deux thématiques essentielles du travail du plasticien Julien Salaud. 17 oeuvres – dont 16 produites spécialement pour l’exposition – dialoguent avec Les Chasses nouvelles et cette évocation de l’art des lissiers au XVIIIe siècle. Le très spectaculaire Printemps (2013), taxidermie de cerf élaphe rebrodée de perles aux bois enchevêtrés dans une résille de fil de nylon et de perles de rocailles accueillera le visiteur. Le sujet des autres tapisseries de la suite constitue le fil conducteur des oeuvres crées pour la circonstance…


L’art animalier d’Oudry est particulièrement bien représenté dans la collection du musée de la Chasse et de la Nature qui conserve également treize dessins et peintures. Le précieux tissage qui sera exposé est un présent de Louis XV à son garde des Sceaux, Germain Louis Chauvelin, marquis de Grosbois (1685-1762). Conservées en mains privées depuis le XVIIIe siècle, les tapisseries – actuellement en cours de restauration – sont présentées pour la première fois au public.

Ces quatre pièces en laine et soie ont été réalisées à la manufacture de Beauvais en 1728. Elles appartiennent à une tenture qui en comporte six (manquent Le Daim et Le Limier). De vastes compositions mettent en scène l’action cynégétique, associant chasseurs, chevaux, chiens et gibier au coeur de paysages accidentés et de frondaisons. Des bordures fleurdelisées, agrémentées d’écoinçons et des armes du récipiendaire confirment l’origine du tissage. En raison de leur thématique (Le Loup, Le Renard, Le Sanglier et Le Cerf), elles seront mises en perspective avec deux autres tapisseries, également tissées à Beauvais, issues de la série des Petites chasses et verdures, illustrant des scènes de fauconnerie et de chasse au sanglier.

© ArtCatalyse / Marika Prévosto 2015. Tous droits réservés