Archives expositions personnelles France

Erik Samakh, Harmoniques aquatiques

Communiqué de presse


Le festival ]interstice[ rencontre des inclassables explore depuis 2006 des pratiques novatrices d’artistes internationaux qui interrogent les relations intermédias son/image/objet/espace. Ces projets prennent la forme d’expositions d’arts visuels et numériques, de concerts, de performances et sont accompagnés de rencontres, programmes vidéos et d’un laboratoire de création.


Erik Samakh y présente dans l’église du Saint-Sauveur l’installation Harmonies aquatiques.










.
















 







  Erik Samakh, Harmoniques aquatiques - Festival Interstice 09
  Eglise du Saint-Sauveur, Caen

  13 - 24.05.2014

Archives expositions personnelles (S)

Le projet d’]Interstice[ est une traduction urbaine par un ensemble de créations situées dans un parcours constitué d’espaces patrimoniaux/publics/privés/alternatifs faisant interagir l’habitant-visiteur-citoyen et la ville. Ce design urbain éphémère opère une liaison qui redéfinit le territoire. Les créations rassemblées pour cette nouvelle édition sont fondées sur l’expérimentation et sont l’œuvre de poètes technologiques. La notion de « nouvelles technologies » est cependant détournée de son usage strictement mécanique et utilitaire au profit d’une approche poétique et sensible, au centre de laquelle on trouve l’objet. Hautement complexe dans leur mise en œuvre (le high tech) ou application technique «par le bas» (le low tech). Les artistes transmutent des objets ordinaires et leurs environnements en instruments d’une poésie sensuelle qui nous invitent à re-voir le monde et à ressentir la dimension poétique qui peut émaner de ces environnements quotidiens.


]interstice[ est un laboratoire d’agencement visuel et sonore des œuvres, à partir de mécaniques élaborées ou de formes triviales, dévoilées ou non. L’ingénierie ne porte de sens que pour elle-même, toujours elle disparaît dans le flux des réflexions et des sensations, laissant le public en suspension entre deux états de réalité. Elle compose et recompose une autre réalité de notre perception de la création contemporaine et de ses relations au temps et à l’espace de la ville.


De nombreux partenaires associatifs, institutionnels et privés s’associent pour proposer en accès libre et pendant deux semaines une programmation exigeante et éclectique de concerts et de performances et inviter à la découverte d’expositions qui donnent à voir et à entendre des expériences fugitives sur la mobilité des phénomènes de flux et d’ondes en défendant des visions singulières et expérimentales évoquant pour cette nouvelle édition la notion de : « Dancing and singing objects ». Le festival investit neufs lieux patrimoniaux, institutionnels ou alternatifs et invite les publics à un véritable parcours de découvertes de la création la plus actuelle dans la ville de Caen.


Pour plus d’informations : www.festival-interstice.net/


© ArtCatalyse / Marika Prévosto 2014. Tous droits réservés