Archives expositions personnelles France

Archives expositions personnelles (S)

Extraits du dossier de presse


Les projets de Bettina Samson se nourrissent de faits historiques et scientifiques dont elle croise les éléments documentaires avec des histoires ou des anecdotes parallèles. Son travail se dirige depuis quelques années sur une exploration des formes, des gestes ou encore des matières, pour laquelle elle entreprend parfois des collaborations avec des artisans. Mais plus que les techniques ou les matériaux, ce sont ici les usages qui l’intéressent. Ainsi, propose-t-elle, pour Eternal Gallery, de renverser l’ancienne fonction du bureau d’octroi - prélever une taxe -, pour développer un système d’économie souterraine mais bien réelle, basé sur la contribution et la mutualisation autour de la pêche.
Ce principe d’échange se retrouve également dans les sculptures qu’elle présente et qui ont été réalisées en duo avec les céramistes Lucien Petit et Hervé Rousseau lors de sa récente résidence à La Borne.














































Dossiers  

 







Récents  





































































Résultats de la recherche        Supprimer  Déplacer  Spam    Plus         




















































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































































 



Recherche

  































































































Gilles Aillaud  

Important







Marika Prévosto   


À

sandie hatem

 

  


 jul 1 à 2h10 PM  







Gilles Aillaud, Le silence sans heurt du présent





En coproduction avec les Musées des beaux-arts de Rennes et de Saint-Rémy de Provence, cette rétrospective parrainée par la Fondation d’Entreprise Michelin est la première grande exposition consacrée à l’artiste depuis 10 ans. Une cinquantaine de tableaux provenant de grandes collections publiques et privées seront exposés au FRAC Auvergne.



























































.
















 







Le projet de Bettina Samson, en collaboration avec Lucien Petit et Hervé Rousseau


Bettina Samson développe une pratique plastique protéiforme dont les oeuvres se nourrissent de faits socio-historiques, parfois scientifiques et de l’histoire de la modernité dont elle croise les champs avec des histoires ou des anecdotes parallèles. Son travail se dirige depuis quelques années vers une exploration des formes, des gestes ou encore des matières, pour laquelle elle entreprend parfois des collaborations avec des artisans. Mais plus que les techniques ou les matériaux, ce sont ici les usages qui l'intéressent.


Eternal Gallery est installé dans un ancien bureau d’octroi. Bettina Samson propose d’en renverser la fonction - prélever une taxe -, pour développer un système d’économie souterraine mais bien réelle, basée sur la contribution et la mutualisation. Elle propose une installation in situ, au regard du contexte géographique d’Eternal Gallery, en transformant l’octroi en cabane de pêcheur et en imaginant un ensemble de mobilier qui abrite cannes à pêche, épuisettes, bouchons, leurres, bourriches…, dédié notamment à la pêche au silure, carnassier nocturne et mythique des berges de Loire.

Autant d’équipements stockés que les visiteurs et promeneurs peuvent emprunter pour s’adonner à une potentielle séance de pêche clandestine. Car, si l’activité est possible à partir de juin, au printemps elle reste compromise par la profondeur du lit de la Loire et dépend des accès où elle est autorisée. Le scénario de prêt fonctionne donc dans sa dimension fictionnelle et narrative mais reste envisageable, aux risques et périls du pêcheur complice de cette dissimulation… Comme à son habitude, Bettina Samson s’entoure de spécialistes, mais surtout de passionnés locaux qui deviennent les complices dans l’activation et de la mise en place du dispositif.


À rebours de sa fonction originelle, l’octroi devient un lieu de négoce dé-financiarisé au fonctionnement escamoté où le troc, la mutualisation et l’échange de conseils donnent l’occasion d’expérimenter un modèle d’économie alternative. Ce système contributif se retrouve également dans les sculptures qu’elle présente et qui ont été réalisées lors de sa récente résidence à La Borne. Conçues en duo avec les céramistes Lucien Petit et Hervé Rousseau, elles procèdent du même principe relationnel et abordent une réflexion sur les formes sculpturales et leurs fonctions : proposer de se dégager de la fonction pour valoriser la forme, ou bien, reprendre le modèle du design où la fonction définit la forme. Tables/vases, tableaux de verre, petits objets muraux deviennent prétexte à la collaboration et au partage d’un savoir-faire. Bettina Samson développe ainsi une proposition proche de l'esthétique relationnelle, quand l'œuvre prend tout son sens dans son activation et où la coopération inscrit l'art dans le champ de l’opérationnel.


Bettina Samson à Eternal Gallery


À Eternal Galley, Bettina Samson se concentre à l’étage sur la présentation de pièces récentes réalisées en duo avec Lucien Petit et Hervé Rousseau pour l’exposition Farjo à La Borne. Installés à Henrichemont, les deux céramistes ont ménagé des temps d’immersion individuels à Bettina Samson qui souhaitait s’imprégner de leurs univers pour favoriser l’émergence d’un projet spécifique à chacun. Cette pratique partagée des gestes sur la terre a permis l’exploration des frontières entre céramique, sculpture et forme utilitaire, et dessiné les contours de deux aventures parallèles.


Le projet commun entrepris avec Lucien Petit consiste à explorer un réseau de formes proches de l’architecture et de la sculpture moderne, très structurés et dessinés. Les deux artistes ont travaillé à l’élaboration d’une table vase bipode (Kafotablo) réalisée en grès, cuite au feu de bois et composé de deux cônes inversés assemblés par un plateau. Avec ces pièces, les deux artistes viennent questionner la réversibilité des formes et leur capacité à osciller entre fonction et objet sculptural. Ils réunissent leur affinité pour l’architecture moderne biomorphique, mais aussi pour des formes d’habitacles vernaculaires explorant vides, pleins, structures, matières.

Avec Hervé Rousseau, Bettina Samson se saisit de la dynamique du mouvement très présent dans le travail du céramiste. Partant de corolles que le céramiste a foulés au pied ou de petits pots qu’il a tournés, Bettina Samson a détaillé des fragments qu’elle a réassemblés et augmentés d’un travail de modelage. Fascinée par la puissance gestuelle qui émerge de ses pièces sculpturales et utilitaires, elle a réalisé un travail d’inflexions, de sillons et de façonnages improvisés en attribuant à chaque pièce une psychologie à part entière.


En plus des sculptures réalisées àLa Borne, Bettina Samson présente à l’étage de l’octroi deux tableaux de verre coloréfusionnés. L’artiste a fait appel à un maître verrier pour graver par sablage directement dans l’épaisseur d’une plaque, constituée de plusieurs couches de verres de différentes couleurs qui sont fusionnées ensemble. On y retrouve à la fois, par la gravure dans l’épaisseur opaque du verre, le geste originel de la sculpture mais aussi une image très plastique, graphique et visuelle émergeant du creusement plus ou moins profond des strates.

On retrouve la fonction domestique historique du premier étage de l’octroi, avec les pièces présentées sur ce niveau. Les sculptures de grès, cuites au four à bois, viennent faire écho tant à l’âtre de la cheminée qu’aux dalles du sol en grès. à leur manière aussi, les tableaux de verre coloré fusionné rappellent le rôle du feu dans le processus d’élaboration. Oscillant entre fonctionnalité, sculpture et ornementation, ces oeuvres viennent semer un véritable doute chez le spectateur.


Si à l’étage du lieu d’exposition, Bettina Samson présente des oeuvres renvoyant à l’aspect domestique de l’ancien bureau d’octroi –ce niveau était initialement dévolu à l’habitation du percepteur – le rez-de-chaussée est lui investi par une proposition in situ. Bettina Samson renverse la fonction initiale du lieu –prélever une taxe – pour en faire une cabane de pêcheur aux activité ambiguës. Elle s’est entourée des passionnés de la Gaulle Tourangelle, d’Olivier Dohin et de Raphaë Dupin, artistes-régisseurs de l’exposition et de Géraldyne Knittel, la médiatrice et coordinatrice d’Eternal Gallery. À rebours de sa fonction originelle, l’octroi devient un lieu de négoce définanciarisé où le troc, la contribution, la mutualisation et l’échange de conseils donnent l’occasion d’expérimenter un modèle d’économie alternative. Bettina Samson développe ainsi une proposition proche de l’esthétique relationnelle, quand l’œuvre prend tout son sens dans son activation et où la coopération inscrit l’art dans le champ de l’opérationnel.





  Bettina Samson, Ligne dormante
  Eternal Gallery, Tours

  26.03 - 08.05.2016

Exposition du 26 mars au 8 mai 2016. Eternal Gallery, Les octrois, place Choiseul - 37000 Tours. Samedi et dimanche de 15h à 18h et en semaine sur rendez-vous. Tél. 06 72 53 71 34 et 09 73 63 17 06.



 






Bettina Samson, Ligne dormante, Eternal Gallery, Tours

© ArtCatalyse / Marika Prévosto 2016. Tous droits réservés