Alain Séchas, Beau Window
  Le Confort Moderne, Poitiers
  04.02 - 28.03.2008


Notice de Isabelle Delamont, Frac Poitou-Charentes


Un dispositif d'exposition pour oeuvres et vitrine. Un espace fermé au contenu accessible au travers d'une vitrine et de face. Les angles de vision sont dictés, les points de vue décidés a priori. Le regard du spectateur est conditionné. Il ne s'agit cependant pas d'ajouter des contraintes qu'il faudrait sublimer ou infléchir pour débattre de la meilleure manière d'exposer. La proposition mise simplement sur la présence quotidienne, les moments partagés sur ce parking au fond de la cour qu'est aussi l'entrepôt en hiver. La vitrine provoque un effet contradictoire mêlant désir et frustration. Au désir de consommation, d'acquisition, encore accentué par la mise en valeur de l'objet, du bien, promesses de bonheur, répond une mise à distance: le verre, le prix, le marbre des escaliers mais aussi la fameuse porte de la galerie si difficile à franchir... Mais la vitrine est aussi celle du magasin de disques, de la mercerie dont nous ne savons plus très bien ce qu'elle vend, de la ciergerie, du magasin de tissus aux motifs seventies, ou d'une vitrine d'un entrepôt en travaux. Ces mises en espace improbables d'objets en tout genre, artefacts d'oeuvre d'art pour nos regards déformés "font exposition".


Cette co-présence de l'oeuvre et du spectateur permet un focus dans un espace d'exposition sur mesure pour l'oeuvre: une in-excroissance à volume variable, voire une implémentation architecturale. Ce nouveau programme intervient dans les interstices de la programmation. Son premier épisode s'illustre par un choix dans la collection du Fonds régional d'art contemporain Poitou-Charentes.




Alain Séchas, Beau Window au Confort Moderne

© ArtCatalyse / Marika Prévosto 2012. Tous droits réservés

Exposition du 4 février au 28 mars 2008. Entrepôt-vitrine du Confort Moderne, 185, rue du Faubourg du Pont-Neuf - 86000 Poitiers. Tél.: +33 (0)5 49 46 08 08. Ouverture du lundi au vendredi de 12h à 18h et les soirs de concert.



Empreintes d'humour et de dérision, les oeuvres d'Alain Séchas mettent en scène des personnages: Chats, Martiens, Eléphants et autres figures d'un bestiaire plutôt sympathique, dont l'anthropomorphisme simple et efficace ajoute à l'empathie qu'elles développent chez le spectateur. Figés, comme surpris dans des situations pas toujours très confortables voire suspectes (en flagrant délit de voyeurisme, en plein massacre au fusil à pompe, ou dans des moments plus intimes de confidence ou de rêverie), ses personnages incarnent ces instants décisifs et parfois tragiques qui président au choix d'une existence humaine. Sans aucun moralisme, mais avec lucidité et humanisme, il renvoie chacun à ses propres démons comme à sa part de responsabilité. Ici, il se joue avec humour de l'idée préconçue que l'on se fait de l'artiste (un extra-terrestre, un pornographe?), le représentant en petit homme vert obsédé par le sexe, laissant, comme par mégarde, échapper ses fantasmes.

Alain Séchas, Le Martien (Carton à dessin), 2000, polyester, peinture carylique, dessins. Collection Frac Poitou-Charente

Alain Séchas, Le Martien (Carton à dessin), 2000, polyester, peinture carylique, dessins. Collection Frac Poitou-Charente


Archives expositions personnelles France

Archives expositions personnelles (S)